Scalpel et Matula | Actualité et réflexions
35
blog,ajax_updown_fade,page_not_loaded,

Scalpel et Matula

 

Quelques photos de Notre Dame à la Rose

24 Sep 2020, Posté par scalpeletmatula.fr dans animation

Comme annoncé précédemment, nous nous sommes rendus le week end des 12 et 13 septembre à Notre Dame à la Rose à Lessines (Belgique).

Notre installation dans la laverie du cloître, permettant une bonne aération du lieu et le respect des règles de distanciation

Nous y avons comme précédemment discouru des épidémies au Moyen Age (dans la lignée de l’article sur la peste que nous avions composé pour la revue Moyen Age) et à la Renaissance.

Saint Roch, principal saint protecteur contre la peste au bas Moyen Age. Cette représentation exposée à Notre Dame à la Rose reprend les standards de la statuaire du dit saint : bubon sur la cuisse et le chien (qui l’a nourri tandis qu’il était malade de la peste) assis à coté de lui. 

Nous avons également confectionné quelques recettes tirées des livres de médecine/chirurgie et de l’antidotaire Nicolas. Ce dernier constitue, pour la période médiévale et au delà (en fait jusqu’à l’apparition de pharmacopées d’auteurs), l’ouvrage de référence pour les apothicaires dans la confection de remèdes prescrits par les médecins.

Apothicaire en pleine préparation d’une médication 

Pour cette édition, la rose était à l’honneur, avec du cérat de Galien (composition destinée au soin de la peau), l’huile rosat (réputée efficace contre les fièvres aiguës), le miel rosat (destiné à apaiser les estomacs trop échauffés).

Recette du miel rosat (mel rosaceum) dans un facsimile de l’édition Vénitienne de 1471 de l’Antidotaire Nicola (Antidotarium Nicolai)

Miel rosat préparé suivant la recette de l’Antidotaire Nicolas

Nous avions aussi notamment apporté de l’électuaire de réglisse et des grisettes de Montpellier (remède créé au XIIème siècle), deux médications pour adoucir la gorge, en plus des diverses huiles et hydrolats que nous présentons habituellement.

Dame Clotilde en attente des premiers visiteurs

Le public s’est montré très intéressé et a pu goûter et tester nos préparations.

Un grand merci à toute l’équipe du musée pour son accueil. Et si vos pas vous mènent près de Bruxelles, n’hésites pas à faire un détour par Lessines pour visiter Notre Dame à la Rose.

12-13 septembre 2020 : Scalpel et Matula à Notre Dame à la Rose

06 Sep 2020, Posté par scalpeletmatula.fr dans animation

En écho à notre précédent passage des 15 et 16 août dernier, nous retournons les 12 et 13 septembre prochain présenter une animation au Musée de l’Hôpital Notre Dame à la Rose de Lessines (Belgique).

En écho à l’actualité sanitaire, le thème sera comme en août dernier celui des épidémies au Moyen Age et à la Renaissance.

Nous reviendrons sur les diverses maladies – peste, lèpre, fièvres éruptives… – qui ont ravagé l’Occident au Moyen Age et au delà ; comment on les reconnaissait, quelles causes on leur attribuait, comment on pensait pouvoir les soigner, comment on tentait de s’en préserver ou de s’y soustraire. Nous présenterons aussi combien la Renaissance a pu contribuer à une nouvelle réflexion sur les connaissances médicales à travers les découvertes du nouveau monde avec l’apport de nouvelles substances susceptibles d’intégrer la pharmacopée mais aussi avec l’arrivée d’une maladie inconnue et longtemps incomprise : la syphilis.

Rendez vous les 12 et 13 septembre prochain à Lessines !

Enregistrement pour le magazine de la santé.

30 Juil 2020, Posté par scalpeletmatula.fr dans tournage

Ce 13 juillet 2020, nous avions rendez vous au sein du musée du Service de santé des armées au Val de Grace à Paris pour traiter de l’histoire de l’appendice et du traitement de l’appendicite. Nous avons été accueillis par l’équipe du musée qui allie gentillesse et professionnalisme. Super ambiance pour le tournage : décontracté, sympathique, efficace – le top ! L’enregistrement s’est fait dans le cloître de l’abbaye du Val de Grâce.

Raccord dans la salle des collections des docteurs Debat

Le sujet abordé est donc l’histoire de l’appendice et de l’appendicite. C’est une histoire somme toute, pas très ancienne. En effet si la première intervention de type appendicectomie remonte au 18ème siècle, avec Claudius Amyand (1681 – 1740), il faudra patienter encore un siècle avant que l’appendicite fasse réellement son apparition. Le traitement opératoire de l’inflammation de l’appendice remonte principalement au 19ème siècle et tourne autour de grands noms de la médecine et de la chirurgie tels Guillaume Dupuytren (1777 – 1835), François Melier (1798 – 1866), Reginald Fitz (1843 – 1913) ou encore Charles Mac Burney (1840 – 1913).

Reginald Heber Fitz. Il décrit en 1886 l’inflammation de l’appendice et forge le terme appendicite.

Cette intervention devient extrêmement courante au milieu du 20ème siècle (voire trop !). L’opération de l’appendicite est depuis entrée dans l’ère de la chirurgie mini invasive avec la coelioscopie, technique ayant un rendu apparent non seulement plus esthétique mais impliquant des suites opératoires moins longues raccourcissant d’autant la durée de l’hospitalisation.

Cette intervention reste tout de même au cœur de bien des polémiques. En 2012 certains praticiens tentent de faire valider un traitement médical et publient un certain nombre d’études. Aboutiront-elles ? Ce n’est pas sûr car il s’avère que le diagnostic n’est pas toujours chose aisée et la maladie reste encore dangereuse chez les enfants ou les sujets immunodéprimés.

Rendez vous en septembre prochain pour la diffusion.