Scalpel et Matula | Animation à Notre Dame à la Rose, Lessines.
Notre Dame à la Rose, Antidotaire Nicolas.
1667
post-template-default,single,single-post,postid-1667,single-format-standard,ajax_updown_fade,page_not_loaded,

BLOG

 

Quelques photos de Notre Dame à la Rose

24 Sep 2020, Posté par scalpeletmatula.fr dans animation

Comme annoncé précédemment, nous nous sommes rendus le week end des 12 et 13 septembre à Notre Dame à la Rose à Lessines (Belgique).

Notre installation dans la laverie du cloître, permettant une bonne aération du lieu et le respect des règles de distanciation

Nous y avons comme précédemment discouru des épidémies au Moyen Age (dans la lignée de l’article sur la peste que nous avions composé pour la revue Moyen Age) et à la Renaissance.

Saint Roch, principal saint protecteur contre la peste au bas Moyen Age. Cette représentation exposée à Notre Dame à la Rose reprend les standards de la statuaire du dit saint : bubon sur la cuisse et le chien (qui l’a nourri tandis qu’il était malade de la peste) assis à coté de lui. 

Nous avons également confectionné quelques recettes tirées des livres de médecine/chirurgie et de l’antidotaire Nicolas. Ce dernier constitue, pour la période médiévale et au delà (en fait jusqu’à l’apparition de pharmacopées d’auteurs), l’ouvrage de référence pour les apothicaires dans la confection de remèdes prescrits par les médecins.

Apothicaire en pleine préparation d’une médication 

Pour cette édition, la rose était à l’honneur, avec du cérat de Galien (composition destinée au soin de la peau), l’huile rosat (réputée efficace contre les fièvres aiguës), le miel rosat (destiné à apaiser les estomacs trop échauffés).

Recette du miel rosat (mel rosaceum) dans un facsimile de l’édition Vénitienne de 1471 de l’Antidotaire Nicola (Antidotarium Nicolai)

Miel rosat préparé suivant la recette de l’Antidotaire Nicolas

Nous avions aussi notamment apporté de l’électuaire de réglisse et des grisettes de Montpellier (remède créé au XIIème siècle), deux médications pour adoucir la gorge, en plus des diverses huiles et hydrolats que nous présentons habituellement.

Dame Clotilde en attente des premiers visiteurs

Le public s’est montré très intéressé et a pu goûter et tester nos préparations.

Un grand merci à toute l’équipe du musée pour son accueil. Et si vos pas vous mènent près de Bruxelles, n’hésites pas à faire un détour par Lessines pour visiter Notre Dame à la Rose.

Écrire un commentaire