Scalpel et Matula | Vésale
132
archive,tag,tag-vesale,tag-132,ajax_updown_fade,page_not_loaded,

Vésale Tag

 

Tournage pour Allô Docteurs

28 Déc 2017, Posté par scalpeletmatula.fr dans tournage

Le 16 décembre dernier, nous nous sommes rendus dans le magnifique cadre du Musée d’Histoire de la Médecine de Paris pour y enregistrer un sujet pour l’émission de France 5 « Allô Docteurs » .

AlloDocteur_01

Jocelyne avait précédemment tourné pour Michel Cymes dans Aventures de Médecine (chirurgie reconstructrice, art de l’accouchement à travers les siècles). Elle avait également déjà collaboré au Magasine de la Santé (14-18).

Cette fois nous avons traité de l’histoire de la connaissance d’un organe bien mis à l’épreuve en cette période de fêtes à savoir le foie. Jocelyne y a couvert tant les explorations anatomiques depuis Claude Galien (129-v.216), révisées à la Renaissance par André Vésale (1514-1564), que les tentatives d’explication de son rôle physiologique à commencer par la théorie des humeurs Hippocrato-galénique dans lequel il est l’organe producteur du sang.

AlloDocteur_02

Le tournage a été l’occasion de présenter plusieurs des nombreux fac simile d’ouvrages médicaux de notre collection.

AlloDocteur_03

Retrouvez nous sur France 5 le 8 janvier prochain à 14h30 pour ce point sur l’histoire de la connaissance du foie.

Festival du Connétable – Ecouen 23 et 24 mai 2015

15 Juin 2015, Posté par scalpeletmatula.fr dans animation

Scalpel et Matula a participé à la fête renaissance d’Ecouen (95) – le festival du connétable – qui s’est tenue le mois dernier et a donné lieu à de nombreuses animations dans la ville et au château. Pour rappel, ce dernier abrite le musée national de la Renaissance qui présente de magnifiques collections sur cette période.

Fete connetable

Installés dans le parc Charles de Gaulle, nous avons pu présenter les spécificités de la médecine et chirurgie de la Renaissance. La période est en effet riche en événements avec d’abord des avancées spectaculaires en anatomie liées aux travaux menés dans l’école de Padoue. André Vésale dans son De humanis corporis fabrica énonce les fondements de l’anatomie moderne. De son coté William Harvey, se basant sur une approche quantitative, novatrice face à la médecine dogmatique et livresque connue jusqu’à lors, pratique une médecine expérimentale qui l’amènera à formuler son hypothèse sur la circulation sanguine dans le corps humain (publiée en 1628 dans Exercitatio Anatomica de Motu Cordis et Sanguinis in Animalibus). La Renaissance, c’est aussi Ambroise Paré, qui de simple barbier sera nommé chirurgien par ordre du roi. Formé sur les champs de bataille, il saura reprendre et administrer à bon escient certains gestes des anciens (ligature des vaisseaux par exemple), abandonner les pratiques dangereuses et en inventer de nouvelles. Publiant son oeuvre en Français et non plus en Latin, ce qui lui vaudra de nombreux reproches de ses pairs, il vise une diffusion du savoir au plus grand nombre et notamment hors de la population « savante ». A travers les fac-similé et reproductions d’instruments et d’armes d’époque, nous avons évoqué sa carrière, mais aussi abordé les thèmes de l’hygiène, de la cosmétologie et l’apothicairerie à la Renaissance.

Ecouen_1Ecouen_2